Medvedev élimine Carballs et laisse Alcaraz comme seul Espagnol à Indian Wells

Les tirages individuels du tournoi de la catégorie Indian Wells 1000 reflètent la crise des joueurs et les résultats du tennis espagnol. Cela s'est également reflété dans l'avant-première masculine où aucun membre de l'Armada n'était en lice.

Victoire de Daniil Medvedev contre Roberto Carballs, 6-2 et 6-3, a laissé Carlos Alcaraz seul dans le désert californien. Le Murcien briguera les huitièmes de finale ce dimanche contre Félix Auger-Aliassime.

Le 26 février, le tennis masculin espagnol a touché le fond avec seulement quatre représentants dans le « top100 », le chiffre le plus bas depuis 35 ans. Il y a actuellement six joueurs dans l’élite : Alcaraz (2), Alejandro Davidovich (27), Carballs (63), Jaume Munar (71), Pedro Martínez (88) et Roberto Bautista (98).

Le problème, c'est qu'entre 100 et 200 il n'y a que trois joueurs : Albert Ramos (102 à 36 ans), Bernab Zapata (143 à 27 ans) et Pablo Llamas (151 à 21 ans).

Sans joueurs dans les tournois espagnols

La tournée européenne sur terre battue approche et les deux Dieu comme le Mutua Madrid Open aura à peine des joueurs de tennis locaux à moins qu'ils ne remplissent les cases d'invitation.. En plus de Rafael Nadal et Pablo Carreoqui se fera avec invitation ou classement protégé, uniquement Alcaraz, Davidovitch, Carballs et Munar leur participation est assurée malgré le fait que les équipes comptent respectivement 48 et 96 joueurs.

Dans les fminas, il n'y en a que quatre dans le top cent et aucune dans le « top50 » : Sara Sorribes (51 ans), Cristina Bucsa (73 ans), Paula Badosa (79 ans) et Rebeka Masarova (94 ans). Seuls les trois premiers sont assurés de participer à l'épreuve mixte Caja Mgica.

Badosa défend le troisième tour de l'Open de Miami et Une démission ou une élimination prématurée la laisserait très proche de quitter l’élite du racket. Le Catalan est le prochain visé pour le WTA 500 à Charleston.