Mutua Madrid Open : Rafa Nadal laisse tout sur le terrain contre Cachn pour se qualifier pour les huitièmes de finale à Madrid

Rafael Nadal a un plan et il l'exécute parfaitement. Avis en Dieu qui s'est plongé dans un contre-la-montre pour atteindre Roland Garros en compétition (26 mai au 9 juin). Il a disputé deux matches à Barcelone et en compte désormais trois au Mutua Madrid Open où il en jouera au moins quatre. car ce lundi il s'est qualifié pour les huitièmes de finale après avoir battu Pedro Cachn, 6-1, 6-7(5) et 6-3.

Tout ce qui vient désormais est un cadeau imprévu qu’il faut analyser au millimètre près.. Le manacor entre un terrain inconnu. Et pour retrouver la dernière fois où il a été forcé de pour jouer autant dans un tournoi il faut remonter à l'US Open 2022. Il a battu Rinky Hijikata, Fabio Fognini et Richard Gasquet avant de s'incliner face à Frances Tiafoe.

« La priorité ici à Madrid reste que rien ne se passe. Je dois être convaincu que mon physique me répond. Je dois reprendre confiance en mon corps », répète le tennisman, qui atterrit les pieds sur terre depuis le bilan des blessures qui ont marqué ses deux dernières saisons. Le duel avec Cachn n'était que le dixième en 17 mois.

Rome est également à l'ordre du jour de Rafa, qui pour lui commence quatre jours après le Masters 1000 dans la capitale espagnole.

Nadal a commencé par soustraire parce que son rival a choisi de servir. Il a perdu les deux premiers points et a décidé en sa faveur les quatre suivants. 'Pause' pour lui. Il n'en fallait pas plus pour que la légende les mette de l'autre côté du filet. Le reste a été fait par Pedro, qui a justifié les 15 défaites consécutives avec lesquelles il s'était présenté à Madrid.

Cachán a ouvert son casier après 15 minutes. Un autre plein à l'usine de Manolo Santana. J'avais évité le beignet. Il n’a pas fait grand-chose d’autre dans le premier acte. Le match a été arrêté en raison de l'indisposition d'un supporter.

J'ai perdu le coup d'envoi du deuxième tour et son adversaire a placé un 2-0 au tableau d'affichage. L'Argentin a mis du temps à se rendre compte que Nadal avait du mal à avancer. On a alors commencé à l'utiliser avec les restes.

Nadal ne négocie pas : son match en même temps que Madrid-Bayern ? Je ne crois pas…JAVIER MANCEBO

Rafa a subi un déclin physique et, en un éclair, il s'est retrouvé mené 4-1 au tableau d'affichage. Pedro avait haussé le niveau. Il l'abaissa lorsqu'il réalisa qu'il pouvait signer les panneaux. Il l'a fait avec une double faute, en servant à 5-4, après avoir gaspillé deux balles du deuxième set.. Deux droitiers sont partis. L'Argentin briserait à nouveau le service de Rafa pour le perdre avant la mort subite définitive. Là, Cachn avait un 4-1 et deux services. Cela n’a pas non plus abouti. Il l'a fait quand cela lui semblait le plus difficile, avec une passe du revers après une montée désespérée jusqu'au filet de Manacor..

Matchs gagnés/perdus en Masters 1000

Rafael Nadal 409-88

Novak Djokovic 403-88

Roger Federer 381-108

Andy Murray 230-101

Le corps de Nadal était un point d'interrogation. Après 2 heures et 2 minutes contre Alex de Miaur, il a été exposé à rester sur le sable de Manolo Santana plus longtemps que souhaité. A Barcelone, il a reconnu qu'il n'était pas là depuis plus de 90 minutes. Cruche aujourd'hui 3 heures et 4 minutes.

La dernière fois qu'il était resté aussi longtemps sur le terrain, plus de trois heures, il avait fini par être battu et blessé en quarts de finale de Brisbane face à Jordan Thompson (3 heures et 26 minutes). Rafa a pris une avance de 2-0. Son adversaire fait de même. Le jeu a été un massacre. J'ai fini par le gagner, mais les conséquences se verront demain.

Un défi majeur

A Madrid, sans repos, Jiri Lehecka vous attend ce mardi, 31ème au classement ATP et qu'il n'a jamais affronté. Lehecka a bien rendu compte de Thiago Monteiro, le bourreau de Stefanos Tsitsipas.