Novak Djokovic : « Je ne sais pas qui sera mon nouvel entraîneur ni si j'en aurai un un jour »

Novak Djokovicqui a débuté la saison par les demi-finales de l'Open d'Australie et le troisième tour à Indian Wells, a surpris la semaine dernière en annonçant sa rupture professionnelle avec son entraîneur Goran Ivanisevic.

Djokovic, terrassé par le numéro 123 mondial : Luca Nardi surprend à Indian Wells

Le Croate était resté le seul entraîneur officiel cette saison après les Espagnols Carlos Gómez Herrera a commencé à exercer des fonctions d'agent aux côtés du Britannique Mark Madden.

Djokovic, qu'on a vu s'entraîner ces jours-ci à Belgrade aux côtés de son compatriote Nenad Zimonjic, qui était capitaine serbe de la Coupe Davis, a assisté à un hommage à Nikki Pilic, l'un de ses mentors. C'est là qu'il a rompu son silence et a parlé du changement dans son équipe dans des déclarations recueillies par Tennis Majors.

« Notre séparation a été aussi positive qu’une séparation peut l’être. Je ne sais pas qui sera mon nouvel entraîneur ni si j'en aurai un un jour. J'ai des coachs depuis que je suis petite, maintenant j'essaie de ressentir par moi-même ce dont j'ai besoin, ce avec quoi je me sens le plus à l'aise.« , réfléchit un 'Nole' qui reviendra à la compétition au Masters 1000 de Monte Carlo (du 7 au 14 avril).

Numéro un jusqu'à Madrid

Djokovic, qui compte 418 semaines au numéro un, Cette condition est garantie au moins jusqu'au 5 mai, date à laquelle se termine le Mutua Madrid Open. Et il ne défend que 315 points jusqu'à Roland-Garros, contre 1 545 pour Carlos Alcaraz et 540 pour Jannik Sinner.