Rafa Nadal annonce son retrait de Monte-Carlo : « Mon corps ne me le permet pas »

La saison 2024 a commencé pour Rafael Nadal comme la précédenteà la différence que les Baléares aura 38 ans le 3 juin prochain et le verre de la patience déborde déjà après une série de blessures et de problèmes physiques.

Nadal a débuté l'année 2023 avec une blessure au psoas iliaque de la jambe gauche qui lui a fait rater, comme par effet domino, un à un, jamais d'un seul coup, Doha, Indian Wells, Monte Carlo, Barcelone, le Mutua Madrid Open et Rome.

C’est le 19 mai dernier qu’il a définitivement annoncé qu’il mettait un terme à la saison pour faire table rase sur le plan physique.

« Arrêtez et l'intention est que l'année prochaine soit la dernière« , a-t-il déclaré. Il est ensuite allé plus loin et a assuré qu'il aurait pris une décision concernant son avenir avant la prochaine édition de Roland Garros (26 mai au 9 juin).

La réalité est que les cicatrices après tant d’années à pousser le corps à ses limites sont toujours là. Il a été démontré lors de sa première et unique apparition officielle la première semaine de janvier au Brisbane Open 250. Lors du premier match très exigeant en trois sets contre l'Australien Jordan Thompson, il a de nouveau craqué.

Depuis, 90 jours se sont écoulés au cours desquels Nadal s'est à nouveau éliminé, un à un, de Doha, Indian Wells et Monte Carlo. La seule chose qu'il a jouée est une exhibition le 3 mars à Las Vegas contre Carlos Alcaraz.

Sa dernière démission a été officialisée aujourd'hui via ses réseaux sociaux. Ainsi, Nadal assure que « ce sont des moments difficiles pour moi sportivement parlant. Malheureusement je vous informe que je ne vais pas jouer à Monte Carlo. Mon corps ne me le permet tout simplement pas. Et même si je continue à travailler et à faire de mon mieux chaque jour dans l'espoir de pouvoir participer à des tournois qui ont été très importants pour moi, la réalité est qu'aujourd'hui je ne peux pas. « Vous ne pouvez pas imaginer à quel point il est difficile pour moi de ne pas avoir l'opportunité de participer à nouveau à ces événements. »

Malgré tout, Rafa va continuer à travailler pour tenter de retrouver les pistes. « Je n'ai pas d'autre choix que d'accepter la situation et d'essayer de regarder vers l'avenir immédiat, en gardant espoir et désir de me donner l'opportunité que les choses s'améliorent », a-t-il déclaré.

Excitation pour une dernière participation à Roland Garros

Le 14 fois champion de Roland Garros est ravi de jouer à nouveau au centre Philippe Chatrier, un court où il a vécu les moments les plus importants de sa carrière. C'est pourquoi, en mars, malgré son abandon à Indian Wells, c'est dans le même Tennis Garden qu'il a commencé à s'entraîner sur terre battue. Il a même posté une vidéo de lui enlevant l'argile de ses baskets.

La vidéo de Nadal enlevant la saleté de ses chaussures qui excite ses fansTWITTER

Il a été exclu du premier Masters 1000 du cours parce qu'il ne pouvait pas servir et maintenant il se retrouve plongé dans un autre revers un mois plus tard. Rafa s'était déjà préparé à un nouveau coup dur lorsque, le 20 mars, il a déclaré que son rêve était de commencer la tournée sur terre battue à Monte-Carlo, mais « d'ici à ce qui pourrait arriver, je n'ose plus rien dire parce que ces derniers temps, il m'est difficile de faire prédictions, malheureusement ».

Nadal: « Le premier objectif est d'essayer d'être compétitif et j'y vais au jour le jour »

Le vainqueur de 22 tournois majeurs semble résigné à son sort : « Peu importe d'être optimiste ou non, je suis réaliste. Cela fait un an et demi ou deux que je n'ai pas pu concourir, donc le premier objectif est pour essayer de concourir et je suis à jour. » à jour ».

La question est de savoir quand Nadal reviendra en compétition, qui n'a pas disputé de match officiel sur terre battue depuis le 5 juin 2022, date à laquelle il a remporté pour la dernière fois Roland-Garros contre Casper Ruud. Pour beaucoup, c’était le jour et le moment idéal pour se dire au revoir.

Il figure sur la liste des inscrits pour Barcelone (13 au 21) et le Mutua Madrid Open (24 avril au 5 mai), mais la présence de son nom a longtemps été plus une déclaration d'intentions qu'une réalité absolue.