Djokovic sème le doute sur le coup avec la bouteille : « Cela m'a peut-être affecté »

ETserbe Novak Djokovic semer ce dimanche des doutes sur son état de formeaprès avoir perdu contre le Chilien Alejandro Tabilo (6-3 et 6-2), en raison du coup qu'il a accidentellement subi vendredi à la tête lorsqu'une bouteille est tombée des tribunes qu'un fan portait dans un sac à dos.

« Je dois féliciter Tabilo. « C'est la première fois que je l'affronte, et c'est un grand joueur, avec beaucoup de qualité et un jeu très complet », a déclaré « Nole » en conférence de presse après sa défaite face au Chilien. Il signe sa première victoire face à un top-10.

« Je n'ai pas réussi à trouver de bonnes sensations sur la piste, pour être honnête.. « J'étais complètement absent », a-t-il déclaré.

Lorsqu'on l'interroge sur Si je pensais que le crash de la bouteille avait pu jouer un rôle, j'ai laissé la porte ouverte. « No lo s, la verdad. Tengo que comprobarlo. El entrenamiento fue diferente. No sent nada, pero tampoco sent lo mismo que en el partido pasado. He sido un jugador completamente diferente de lo que era hace dos noches. Podra ser. No Les. « Je dois faire des examens médicaux et voir ce qui se passe. »a-t-il commenté.

Je n'ai rien ressenti, mais je n'ai pas non plus ressenti la même chose que lors du dernier match. J'ai été un joueur complètement différent d'il y a deux nuits

Novak Djokovic

ET n'a pas assuré sa présence à Roland Garros : « Je n'ai fait aucun scanner ni aucun test. Pour le moment, je pense que je devrais le faire, alors… je vais le faire et nous verrons.. « Voyons ce qui se passe. »

Le Serbe a expliqué comment il a vécu l'accident : « C'était évidemment inattendu. Je n'ai même pas levé les yeux. Alors J'ai ressenti un coup très violent à la tête. « Cela m'a beaucoup marqué. »

« J'ai vécu une demi-heure ou une heure de nausées, de vertiges, de sang, plein de choses différentes. J'ai réussi à bien dormir, mais j'avais des maux de tête. Le lendemain (samedi), j'étais plutôt bien, alors Je pensais que c'était bon. Peut-être que ça va. Peut être que non »il ajouta.

J'ai vécu une demi-heure ou une heure de nausées, de vertiges, de sang, plein de choses différentes

Novak Djokovic

« Je veux dire, la façon dont je me suis assis sur le terrain aujourd'hui était complètement comme si un autre joueur avait mis mes chaussures. Aucun rythme, aucun tempo, aucun équilibre dans aucun plan. « C'est un peu inquiétant » phrase