Sorribes se bat, mais tombe grâce à la persévérance d'Ostapenko

jeen espagnol Sara Sorribes a présenté la bataille ce dimanche contre le Letton Jelena Ostapenkomais a été éliminé (6-4, 5-7 et 6-1) du WTA 1.000 à Rome grâce à la persévérance et au succès de la numéro 10 du classement, qui affrontera la Slovaque en huitièmes de finale Rebecca Sramkova.

Plus de 2 heures et demie Il a été difficile pour Ostapenko d'éliminer Sorribes. Celui qui l'année dernière était le 'bourreau' de Paula Badosa En quarts de finale de ce même tournoi, également en trois sets, elle a dû présenter sa meilleure version face à la native de Castellón, qui a fait preuve de puissance tout au long du match malgré la défaite.

Car même si elle a perdu le premier set alors qu'elle était celle qui a breaké en premier, elle n'a pas arrêté ses efforts dans le deuxième, au cours duquel elle a perdu 3-0. Revenir pour aller 4-3. Elle était confiante, jouait du bon tennis, agile et précise depuis le fond du terrain. Ostapenko est devenu frustré et n'a pu clôturer le match qu'au troisième set.

Un défi, le décisif, dans lequel cette fois, malgré le « break » qu'il a concédé, La supériorité et le rythme ont été imposés par le Lettonpropriétaire absolu qui a fermé ses portes 42 minutesle plus rapide du match, son ticket pour les huitièmes de finale.

Dans ce tour, Ostapenko traitera avec le Slovaque Rebecca Sramkovanuméro 120 au classement.

Paula Badosa, seule représentante de l'Armada

Après les défaites de Rafa Nadal, Davidovitch, Carbals et Munar hier, juste Paula Badosa C'est la représentation espagnole qui a obtenu le ticket pour les huitièmes de finale à Rome. Duel dans lequel ils affronteront le numéro 3 mondial, Coco Gauff, qui parvient à accéder aux premiers tours finaux d'un tournoi sur terre battue cette saison, après avoir chuté tôt à Stuttgart et à Madrid.